CPCS International

Rapport semi-annuel : Janvier-Juin 2020

Ce rapport est publié dans le cadre du Covid-19.

Ce rapport vise à mettre en évidence nos actions et les progrès réalisés depuis le début de l’année. La pandémie a entraîné de nombreux défis pour nos équipes, ainsi que pour les enfants et les familles que nous soutenons. Pour beaucoup d’enfants, cette pandémie va changer pour toujours leur vie. En effet, les enfants sont non seulement menacés par la contagion du Covid-19 et par le manque de matériel médical, mais aussi par toutes les répercussions que Covid-19 aura sur de nombreuses familles : pertes financières, pertes d’emploi, décès des parents… Beaucoup de choses amènent les enfants à se retrouver dans la rue et le Coronavirus multiplie ces raisons.

Cette pandémie souligne aussi la nécessité de notre travail. C’est en effet dans ces conditions extrêmes que nos actions de prévention et de sensibilisation à la vie dans la rue prennent le plus de sens. Cependant, bien que nous observions des progrès significatifs dans les familles avec lesquelles nous travaillons concernant la place des enfants, notre travail est loin d’être terminé. Les difficultés se sont multipliées pour des familles qui sont parfois déjà en mauvaise posture et il est aussi de notre devoir de les aider de toutes les manières possibles. Ainsi, en prenant les précautions nécessaires pour protéger nos équipes, nous avons non seulement suivi les enfants, mais aussi distribué des vivres, des kits de dignité pour les jeunes filles et un soutien moral.

Il est de notre devoir de multiplier nos efforts pour protéger les enfants des dangers de la rue. Nos actions ont été menées main dans la main avec les organisations partenaires et les trois réseaux dont nous sommes membres : Dynamo International, Child Safe Alliance et Consortium pour les enfants des rues. Nos partenaires et donateurs ont soutenu nos actions et nous sommes très reconnaissants de l’aide supplémentaire que nous avons pu recevoir. Nous tenons également à souligner et à saluer l’extraordinaire implication de notre équipe, qui a une fois de plus démontré son efficacité et son dévouement.

Bien que ce rapport soit une vue d’ensemble de nos actions pour le début de l’année, nous restons tournés vers l’avenir et nous réitérons la nécessité de nous soutenir également dans nos actions à venir.

Volunteer Program

Our Volunteer Program is open! Starting in October, we invite you to join us in Nepal to help improve the life of Nepalese children.

There is a wide range of missions from English teachers, football trainers to administrative assistants. Therefore, everyone is welcome to come and help with their skills and specialties.

If you are interested in joining us on the field, download the file here to learn more about it!

We’re very much looking forward to having you in Nepal.

Coronavirus COVID-19_ Prévention

Depuis janvier 2020, une épidémie de coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) s’est propagée de la Chine vers les pays européens et au-delà.


En réponse à cette pandémie, CPCS et son équipe font de leur mieux pour être prêts en cas d’urgence. Ils organisent notamment des cours de sensibilisation au coronavirus pour enfants et sur les moyens de prévenir la contagion. Il s’agit également de faire des stocks de nourriture et de produits de nettoyage en cas d’urgence.


CPCS essaie de faire de son mieux pour les enfants du Népal et du monde entier afin de les protéger ! Nous espérons que nos partenaires et tout le monde se portent bien et sont en sécurité.

 

L’hygiène au Nepal

Le manque d’accès à l’hygiène au Népal est frappant. Au total, 75% de la population n’a pas accès à l’assainissement, l’une des proportions les plus élevées d’Asie. L’hygiene comprend l’utilisation de latrines, l’hygiène personnelle, un environnement propre, l’élimination appropriée des déchets solides et liquides et un comportement hygiénique. Pourtant, un assainissement adéquat est une condition préalable nécessaire à l’amélioration des normes sanitaires générales. Chaque jour, CPCS mène des actions visant à améliorer les connaissances en matière d’hygiène et de santé, telles que des cours de sensibilisation (soins des ongles, lavage des mains et nettoyage du corps) et la distribution de matériel d’hygiène. Récemment à Belbari dans la région de Morang, CPCS a aidé à nettoyer une école et des toilettes.

SANTÉ : UN MEILLEUR ACCÈS AUX SOINS

Un meilleur accès aux soins fait partie du travail de prévention du CPCS. Les partenaires de l’alliance CPCS veillent à ce que les soins médicaux, les soins d’urgence et les campagnes d’informations soient facilement accessibles. Les infirmières et les travailleurs sociaux accomplissent un travail fantastique dans les centres et les écoles de Morang, Sindhuli, Dolakha et Katmandou. Plus de 8 000 écoliers et leurs familles ont facilement accès aux soins médicaux. Voici une composition des photos de la semaine dernière (soutenue par CPCS International).

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET MALADIES: ATELIERS DE SENSIBILISATION

Le Népal est l’un des nombreux pays touchés par le changement climatique. Auparavant, le pays himalayen de haute altitude n’a jamais eu à se soucier des moustiques, contrairement à d’autres pays asiatiques. Cependant, en raison du changement climatique, le Népal est devenu hospitalier pour les moustiques porteurs de maladies.
Plus récemment, il y a eu une flambée sans précédent de dengue, une maladie transmise par les moustiques. Depuis août 2019, plus de 9000 personnes à travers le Népal ont reçu un diagnostic de dengue.
CPCS Alliance organise plusieurs ateliers de sensibilisation pour informer sur la maladie et comment les gens peuvent se protéger.

LA JOURNÉE MONDIALE DE L’ENFANT

Il y a trente ans, le 20 novembre 1989, l’Assemblée générale des Nations Unies adoptait la Convention internationale relative aux droits de l’enfant. En tant que signataire, le Népal a incorporé les dispositions de la CDE dans la loi de 1992 sur les enfants en tant que cadre juridique national. Cependant, malgré l’existence de droits, les enfants au Népal souffrent toujours de la pauvreté, du sans-abrisme, de maladies évitables, d’un accès inégal à l’éducation et de nombreux autres maux. CPCS avance tous les jours pour donner accès à une éducation appropriée aux enfants népalais.

FORMATION AUX PREMIERS SECOURS

En raison de sa situation géographique et de son paysage alpin, le Népal possède cinq zones climatiques, allant de la zone tropicale à la zone arctique dans les montagnes de l’Himalaya. La situation géographique permet non seulement une riche biodiversité mais introduit également plusieurs dangers. Le Népal étant situé dans deux plaques tectoniques majeures, le pays est très sujet aux tremblements de terre. Les tremblements de terre récurrents ont des conséquences dévastatrices et représentent un obstacle important au développement économique du Népal.
CPCS organise des formations régulières dans les écoles sur les protocoles de sécurité lors des tremblements de terre et dispense une formation importante aux premiers secours.

EXAMENS MEDICAUX

Cette semaine, le CPCS a de nouveau organisé l’un de ses nombreux bilans de santé réguliers dans les écoles népalaises.
L’importance de ces contrôles réguliers est de sensibiliser les élèves aux problèmes généraux de santé et d’hygiène. Outre les bilans de santé et les traitements médicaux, des cours médicaux de base sur les premiers secours, le traitement des plaies et les bandages ont été dispensés.

VISITE DE HKPA!

Visite officielle (Réseau international des travailleurs de rue) dans une organisation très sympa et si bien organisée, Hong Kong PlayGround Association (HKPA). Un travail très impressionnant fait ici et depuis 1933 !!! Merci, Lapman Wan pour votre accueil et votre gentillesse! D’autres partenariats seront bientôt créés, et peut-être une recherche commune pour mieux comprendre les enfants et les jeunes en situation de rue en Asie (et peut-être ailleurs!)

Jean-Christophe Ryckmans et les membres de HKPA
if ( ! is_active_sidebar( 'left_sidebar' ) { return; }
Retour en haut