Le soutien psychologique

Beaucoup d’enfants des rues souffrent d’ennuis psychologiques et psychosociaux tels que le complexe d’infériorité, la solitude, l’inquiétude, la dépression, le manque de confiance et d’estime de soi. Ce sont des problèmes dans les commerces et restaurants.

Le service de consultation a pour but d’aider les enfants qui en ont besoin à se reconstruire une santé psychologique. Nous essayons également de les conscientiser sur des dangers tels que le sida, la drogue, l’alcool et l’exploitation.

récurrents sont souvent générés par la désintégration de la cellule familiale, les Le service de abus sexuels et moraux, la violence physique  perpétrée par des membres de la famille, des tuteurs ou des inconnus, la discrimination, le travail force

Consultation individuelle et de groupe :

consultation a pour but d’aider les enfants qui en ont besoin à se reconstruire une santé psychologique. Avec eux, les conseillers tentent d’identifier leurs troubles psychosociaux, de rechercher les traumatismes qui les habitent (violences physiques, morales ou sexuelles) et de travailler sur leurs rêves, leurs envies, etc. L’équipe se compose d’un psychologue à plein temps et d’un expert qui se charge de la conscientisation.

Classes de conscientisation :

La classes de conscientisation sont gérées par les travailleurs sociaux de CPCS et ont pour but d’informer les enfants sur les différentes formes d’abus dont ils peuvent être victimes (abus moraux, sexuels), ou sur les différentes formes d’exploitation et dangers présents en rue (drogues, maladies, etc.). Sans connaissances de ces risques, l’enfant peut difficilement les éviter ou bien prendre des dispositions précises. Il est donc nécessaire de l’en informer préalablement. Une fois avertis, nous constatons de leur part une plus grande vigilance.

Un des points très important sur lesquels nous nous attardons sont les abus sexuels, moraux ou la maltraitance physique. Nos psychologues et travailleurs sociaux abordent les questions brûlantes des abus sexuels et de la pédophilie pour leur faire comprendre que l’abus sexuel est un crime et pour les inciter à parler s’ils en sont victimes.