Réhabilitation Sociale …

La seconde partie de la démarche de l’organisation concerne donc les programmes  de réhabilitation sociale qui permettent à l’enfant de retrouver une position sociale par divers chemins. Il s’agit donc ici d’une démarche à long terme visant la réintégration progressive et solide de l’enfant au sein de la société. Cette deuxième étape, bien que suite espérée de la première, n’est atteinte qu’avec la volonté de l’enfant, après quelques mois passés au sein de nos refuges de socialisation (centres d’accueil direct pour enfants des rues). Pour eux sont nés plusieurs types de programmes de « réhabilitation » qui leur sont proposés selon leur parcours, leur histoire, dans une perspective respectueuse de leurs choix et de leurs rêves :

Le programme réhabilitation : Ce programme allie éducation et socialisation par les arts et le sport pour faire ressortir les capacités de l’enfant et le pousser à croire en lui-même. Après souvent des années passées en rue, le défi est d’offrir à l’enfant un environnement adapté (hors rue) lui permettant de se rapprocher progressivement de la société. Le théâtre, la musique, la danse et le chant permettent aux enfants de parler d’eux-mêmes, de leur vécu, du travail, de la drogue, de la souffrance, du froid, de la puanteur des dépotoirs. Leur permettre d’extérioriser leur vécu, c’est aussi leur permettre d’envisager un avenir plus serein. Nous leur faisons aussi pratiquer du sport. A travers un effort généralement collectif, l’enfant apprend à élaborer une stratégie avec d’autres enfants. L’effort physique est également un bon moyen d’extériorisation pour une violence interne parfois difficile à maîtriser.

La réhabilitation familiale : Le contact avec les familles (si celles-ci existent toujours) est l’une de nos grandes préoccupations. Garder le lien, le reconstruire si possible est important pour l’avenir de l’enfant. Avec le soutien de nos équipes, le lien famille-enfant peut-être reconstitué, consolidé et parfois jusqu’à la réinsertion complète de l’enfant dans son environnement.

La réinsertion scolaire : Sortir de la rue et rejoindre les bancs de l’école est un choix difficile et un défi compliqué mais possible quand l’enfant est prêt à faire le pas. Nous soutenons les enfants des rues désireux de devenir ou redevenir écoliers. Soutenus par nos équipes, beaucoup d’enfants trouvent la force nécessaire pour mener à bien ce challenge.

Le programme des jeunes : Ce programme  prend en charge des jeunes âgés de 16 à 20 ans qui ont décidé de tenter une autre voie que celle que suivent traditionnellement les enfants des rues une fois passé le cap des 16-17 ans, c’est-à-dire rue – délinquance – drogue – marginalité – prison – décès. Nous leur fournissons éducation, socialisation, formation puis réinsertion.