Actions et soutien local

ls1

Lancé en 2003, CLASS est un programme de prévention qui consiste à répondre aux différentes réalités des rues en y travaillant directement sur ses bases : problèmes en village, violence familiale, exclusion sociale, consommation d’alcool ou de drogues, absence de planning familial, etc. CLASS a pour objectif précis de s’attaquer aux multiples problèmes que rencontrent les enfants à risques dans certaines villes du Népal où le phénomène se déclenche. Les enfants à risques, victimes de violence familiale, d’exclusion sociale, abusant de substances illicites ou manquant de planification familiale essayent souvent de s’échapper de leur village pour chercher refuge autre part. C’est pourquoi CPCS essaye de stopper le flux d’enfants à la source et diminuer leur nombre en encourageant et soutenant leur éducation.

CLASS est implanté à Dolakha et à Gorkha qui se trouvent à 140 km de Katmandou, respectivement au nord-est et au nord-ouest de la capitale, et à Jhapa et Sindhuli qui se situent dans la région du Teraï, au sud de Katmandou, à 600 et 400 km de la capital, à Kakani qui se situe en zone rurale à 22 km de Katmandou et à Narayangadh qui se situe dans la région du Chitwan, près de la frontière indienne, à 146 km au sud de la capitale. Dans chacune de ces villes ou régions, un de nos travailleurs sociaux vivant sur place se charge de mener des actions de prévention, de développement et des activités de socialisation avec un certain nombre d’enfants et leur famille.

En 2009, des centres CLASS vont être installé à Itahari, Birtamod, Lahan et une autre location avec une activité supplémentaire de soutien aux enfants des rues de ces zones par des programmes de terrain, soutien médical et protection légale.

Le but initial de ce programme est de réinsérer ces enfants à l’école et de les accompagner dans leur scolarité (soutien pour les devoirs, discutions avec les professeurs, etc.). Les travailleurs sociaux locaux ainsi que les différents acteurs du programme sont libres de choisir des enfants issus de familles pauvres et désavantagées. CPCS leur fournit un uniforme, du matériel scolaire, du matériel hygiénique ainsi qu’un snack. Notre deuxième objectif est de sensibiliser les parents et la communauté sur les risques qu’impliquent la fugue des enfants et la vie en rue. Ces enfants quittent parfois leur foyer parce les liens qu’ils entretiennent avec leurs parents ne sont pas bons. Notre éducateur sur place tente régulièrement d’engager un dialogue avec les parents et d’aborder des points importants tels que les droits de l’enfant, les devoirs des parents, les conséquences de la violence domestique et de l’alcoolisme, l’hygiène, la santé ainsi que tout autre point susceptible d’interpeller les parents.

Nous intervenons également dans les écoles pour vérifier que les enfants la fréquente bien et pour leur faire prendre conscience que l’image qu’ils ont de la ville ne correspond en rien à la réalité à laquelle ils pourraient être confrontés une fois en rue, et que des dangers tels que la drogue, les maladies, le sida, et les exploitations en tous genres sont bien réels. Les séances de conscientisation traitent d’autres sujets bien sérieux tels que les droits et devoirs des parents et des enfants, le SIDA, la violence domestique, l’hygiène, la santé, l’utilisation de substances illicites, etc. Nous proposons également des cours informels d’alphabétisation, de conscientisation et de socialisation pour les personnes défavorisées.